Accueil > Actualités > Les plus belles routes de France

Les plus belles routes de France

Et si on partait sillonner les plus belles routes de France ?

Les vacances arrivent à grands pas. Envie d’évasion ?
Découvrez les plus belles routes de France et évadez-vous le temps d’une virée à moto.

Le Viaduc de Millau

S’élevant au-dessus de la vallée du Tarn, à près de 343m d’altitude (plus haut que la tour Eiffel), le Viaduc de Millau est tout bonnement spectaculaire. 2,46km sont à parcourir pour rejoindre le Causse rouge et le Causse du Larzac.
Faites une balade en moto sur ce « pont des records » : c'est le pont routier avec l'ensemble pile-pylône le plus haut au monde !

 

Le Passage du Gois

Le passage du Gois est un site unique en Europe qui relie le continent à l'Ile de Noirmoutier. Long de 4,2 km, il permet de découvrir l'immense paysage des vasières et des grèves sablonneuses. Par contre, il est redoutable pour les non avertis ou les étourdis car la route, sous le niveau de la mer, est submersible par les marées. Aussi, si vous ne voulez pas vous faire surprendre ou y laisser votre moto.., quelques instructions simples sont à respecter : la traversée peut se faire de 1h30 avant jusqu'à 1h30 après l'heure de basse mer. Si la basse mer est à 12.00, vous pourrez donc traverser entre 10h30 et 13h30.

 

Les lacets de Montvernier

Serpentant à flanc de montagne, pas moins de 18 lacets enchevêtrés les uns sur les autres, composent cette route de Savoie des plus spectaculaires ! Culminant à 1000 m d’altitude, la route relie la vallée de l'Arc à Montvernier. Construite dans la roche et les éboulis, elle a nécessité 6 ans de travaux entre 1928 et 1934 et reste un défi de taille à tous grimpeurs dignes de ce nom ! A ne pas manquer : L’église Saint-Cômes et Saint-Damien, unique clocher de Maurienne à être coiffé d'un toit, abrite deux toiles des célèbres frères Dufour (1646 et 1684), La chapelle de la Balme, bâtie en 1863 au sommet des lacets à l'emplacement d’un ancien château, et devenue un lieu de pèlerinage.

 

La route de Presles

Vous connaissez peut-être le tunnel de Guoliang en Chine ; en Isère la route de Presles est tout aussi impressionnante. Au départ de Pont-en-Royans, la route, creusée à flanc de montagne, est constituée d'une succession de tunnels et de passages ouverts. Dominant le plateau de l'Allier et reliant la vallée de la Bourne au plateau des Coulmes, les 7 km de la route de Presles offrent encorbellements splendides et vertigineux, falaises impressionnantes, et panoramas grandioses sur les Hauts Plateaux du Vercors. Elle permet également l’accès à un site d’escalade renommé : les falaises de Presles. Prenez garde toutefois aux voies basses et étroites, aux virages sans visibilité et aux éboulements potentiels !

 

La route de Galibier

Les routes alpines proposent des paysages et des panoramas exceptionnels ! Voici la route du col du Galibier (au loin une vue sur le col de la Pare). Col routier des Alpes françaises situé entre les départements de la Savoie au nord et des Hautes-Alpes au sud, il culmine à 2 642 m d'altitude et se place en 5ème position des cols routiers des Alpes françaises les plus hauts (col de l'Iseran : 2 770 m, col Agnel : 2 744 m, col de la Bonette : 2 715 m et col de Restefond : 2 680 m. Reliant Saint-Michel-de-Maurienne via le col du Télégraphe, à Briançon et La Grave via le col du Lautaret, la route du Galibier est construite à partir de 1880, et est achevée en 1891 par le percement du tunnel sommital. Depuis elle a évidemment subi de nombreux travaux. Avec son magnifique belvédère et sa table d’orientation, vous pourrez admirer et identifier les sommets environnants : massif de la Meije, Grand Galibier et même le Mont Blanc !

 

La route des crêtes

La Route des Crêtes se déploie sur 73 km de Cernay à Sainte-Marie-aux-Mines. A pied, à vélo ou encore en voiture, cet itinéraire aux paysages idylliques s’apprécie à votre rythme et selon vos envies. La Route des Crêtes dévoile de nombreux panoramas d’exception : admirez la beauté des paysages et des lacs d’altitude tout en respectant la faune et de la flore fragile. La route des Crêtes facilite l'accès aux sommets des massifs vosgiens : Le Grand Ballon (1424m), le Rothenbachkopf (1316m), le Kasterbeg, le Hohneck, le Gazon du Faing (1303m), le Brézouard le les lacs du fond de la vallée. Elle permet également l'accès au champ de bataille et au cimetière militaire de l'Hartmannswillerkopf.

 

La route de la Corniche Sublime

Cette route a été créée en 1947 afin d'ouvrir les gorges aux automibilistes. Elle suit la D 71 qui épouse la rive droite du Verdon et ses méandres, dominés par des escarpements imposants. L'itinéraire atteint la perfection avec des passages et des paysages extraordinaires, comme aux balcons de la Mesca, au cirque de Vaumale ou au lac Ste-Croix. On peut aussi se familiariser avec la vie du pays en s'arrêtant dans des petits villages tels que Moustiers-Ste-Marie. L'émerveillement reste le même à toutes les étapes !

 

La route des Puys d’Auvergne

Cet itinéraire vous propose de découvrir les Volcans d’Auvergne à travers les plus remarquables sites volcaniques du Massif du Sancy mais aussi de la Chaîne des Puys : le Puy de Sancy (point culminant du Massif Central avec ses 1886 m d’altitude), le Puy de Pariou (l’un des plus beaux volcans d’Auvergne avec son cratère parfait), le Puy de Dôme (plus haut sommet de la Chaîne des Puys et classé Grand Site de France) …

Un parcours volcanique où vous pénétrerez dans l’âme de la Chaîne des Puys, sur le flanc et les plateaux de ces géants de lave, endormis depuis 8000 ans. Grandiose ! Fort d’un patrimoine naturel exceptionnel, cette magnifique région saura vous envoûter de par ses routes authentiques qui n’auront de cesse de vous émerveiller…

 

La Corniche de l’Esterel

Appelée aussi Corniche d'Or, c’est l’une des plus anciennes routes françaises à avoir été distinguée comme touristique, dans les années 1900.
Elle longe le massif de l’Estérel (point culminant : le mont Vinaigre, à 618 m d'altitude) par le littoral sur une trentaine de kilomètres. En dehors des villes traversées, des paysages naturels préservés s’offrent à vous (une aubaine sur la Côte d’Azur !). Dominé par la roche porphyre, de couleur rouge, l’itinéraire est parsemé de nombreuses calanques.
Parmi les sites remarquables où l’on jouit de vues exceptionnelles, vous avez la Pointe de l'Esquillon (face aux îles de Lérins), le rocailleux Cap Roux ou le haut Cap du Dramont (face à l'île d'Or), dont on fait le tour à pied. Notez que la route, plutôt étroite, est souvent très fréquentée, notamment en été.

 

La Suisse Normande

La route de la Suisse Normande vous emmène à la découverte de ses paysages escarpés tout en suivant le cours tumultueux de l'Orne. La route de la Suisse Normande est une boucle de 65 kilomètres qui longe l’Orne et est à mi-chemin entre le département du même nom et le Calvados. Ses routes sinueuses parcourent les campagnes, longent des ravins et traversent de petits villages typiques en offrant des panoramas à couper le souffle. Le terme qui nous intéresse dans tout ça ? « Routes sinueuses », bien sûr…

 

 

Retour